DC4, la cover de l’injustice sociale

Nou­veau con­cept chez In Da Klub ! Je vais vous par­ler de la cov­er de Dream­Chas­er 4 (DC4), la qua­trième mix­tape dans la série des Dream­Chas­er de Meek Mill. Elle est très évo­ca­trice, comme en atteste le vis­age de Meek Mill sur la cov­er. Je vais vous racon­ter son histoire.

Meek Mill, de son vrai nom Robert Rih­meek Williams, est né à Philadel­phie en mai 1987. Il est con­sid­éré comme l’un des suc­cesseurs du Gangs­ta rap au même titre que 50 cent par exem­ple. Sor­tie en 2016, la mix­tape DC4 est la suite de DC3 et est sor­tie juste après Dreams Worth More Than Mon­ey , un excel­lent projet.

Tout d’abord, par­lons un peu de l’al­bum. Com­posé de 14 titres, ce pro­jet n’est rem­pli, à mon sens, que de clas­siques, avec des fea­tur­ings tous inat­ten­dus comme « Lit­ty », avec Tory Lanez ou « Offend­ed », avec Young Thug et 21 Sav­age. Mais c’est aus­si dans DC4 que l’in­croy­able « Blue Notes » est sor­ti. Un album com­plet qui est une tran­si­tion idéale avant d’é­couter Wins and Loss­es.

L’envers du décor de la cover

Avant de par­ler de la cov­er, il faut expli­quer la sit­u­a­tion de Meek Mill à cette péri­ode. En 2016, Meek sort DC4 juste après avoir purg­er une énième peine de prison. Il se remet alors à rap­per et explique sa délivrance. En effet, depuis 2008, Meek est empêtré dans des affaires crim­inelles, dont du traf­ic de drogues et de la pos­ses­sion d’armes. Il est empris­on­né pen­dant 11 mois et devra être en con­di­tion­nelle pen­dant 8 ans, une sanc­tion très dif­fi­cile à supporter.

Cette peine fait suite à un raid de la police dans la mai­son de ses cousins. Meek est alors util­isé comme béli­er pour enfon­cer la porte et est ensuite bal­ancé sur la télévi­sion ain­si que la table en mar­bre et ce sont les con­tu­sion dues à cette agres­sion poli­cière que l’on peut observ­er sur le mugshot de Meek. Après maintes et maintes pré­ten­dues infrac­tions à sa con­di­tion­nelle, Meek est donc obligé de retourn­er en prison une fois de plus… C’est alors qu’il fait son grand retour, tou­jours empris­on­né. Meek bal­ance un des meilleurs, voir le meilleur épisode de sa série Dream­Chas­er.

Une couverture emblématique

Cette cov­er avec le mugshot ( la pho­to prise par les policiers lors de l’ar­resta­tion) est aus­si com­posée de toutes les accu­sa­tions aux­quelles Meek a dû faire face depuis 8 ans. De plus, la couleur orange fait référence bien évidem­ment à la com­bi­nai­son que les pris­on­niers por­tent en prison. Cette image va devenir emblé­ma­tique. En effet, la juge Genece Brink­ley a décidé de lui faire vivre un enfer, avec des accu­sa­tions et des peines toutes plus litigieuses les unes que les autres. Cela a d’ailleurs provo­qué une révolte de la pop­u­la­tion afro-améri­caine en faveur de Meek Mill.

Le mou­ve­ment Free Meek s’est alors lancé pour dénon­cer les moyens fraud­uleux de la juge, qui cher­chait à met­tre la pres­sion sur le rappeur et sur sa car­rière pour prof­iter de la notoriété de ce dernier. Ce mou­ve­ment ressem­ble à tous les mou­ve­ment pour les droits afro-améri­cains tels que l’actuel Black Lives Mat­ter. Cela mon­tre aus­si que le prob­lème ne date pas d’au­jour­d’hui et que mal­gré la lumière qui a été faite sur l’af­faire avec cette cov­er ou encore les protes­ta­tions en faveur de Meek, rien n’a changé, et cela met­tra du temps avant de chang­er. En plus de tout cela, Meek n’est tou­jours pas gracié et est tou­jours en con­di­tion­nelle. Par con­tre, il a reçu une des plus hautes dis­tinc­tions de sa ville, Philadel­phie : les clés de la ville.

Cette cov­er est vrai­ment un clas­sique dans le rap US. Aujour­d’hui, nous obser­vons que les mugshots sont énor­mé­ment util­isés pour les cou­ver­tures d’al­bums, comme XXXTENTACION l’a fait pour son titre « Look At Me! ». Néan­moins, Meek Mill reste encore et tou­jours aux mains de la jus­tice. Après un album inti­t­ulé Cham­pi­onships en 2018, il annon­cé que son prochain album sor­ti­rait cette année. J’ai hâte de voir sa cov­er qui, j’imag­ine, sera tout aus­si magnifique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 10 =

Droit d’auteur © In Da Klub Privacy Policy | Audioman par Catch Themes