[Deutsche Qualität #11] — Kraftklub, une recette au succès garanti

Lorsqu’on par­le de la scène musi­cale alle­mande, il est qua­si-impos­si­ble de ne pas men­tion­ner Kraftk­lub. Retour sur un suc­cès arrivé très vite, et qui dure.

Car Kraftk­lub ne fait pas par­tie des étoiles mon­tantes du hip-hop alle­mand, il fait par­tie des groupes phares out­re-Rhin, et ce depuis presque dix ans. Et bien qu’en général, le pub­lic français ne con­naisse pas le moin­dre morceau des plus grands artistes alle­mands, vous avez peut-être déjà enten­du un de leurs pre­miers morceaux. Si vous avez joué à FIFA 13, en tout cas.

 

Une belle prouesse pour le groupe orig­i­naire de Chem­nitz (ex-RDA), qui est le seul artiste alle­mand représen­té dans cet opus. Car en 2012, Kraftk­lub était déjà dans le haut du panier en Alle­magne. Pour un groupe né en 2009 et dont le pre­mier EP est sor­ti en 2010, c’est dire si l’ascension a été fulgurante.

C’est au fes­ti­val Splash, à domi­cile, que tout com­mence. Le rappeur Bernd Bass et le groupe Neon Blocks déci­dent de se pro­duire ensem­ble sur scène, et la presta­tion est plutôt con­va­in­cante, puisque tout ce beau monde décide de se regrouper et de for­mer Kraftk­lub. Cette fusion entre un groupe de rock et un rappeur peut sem­bler saugrenue, mais se conçoit totale­ment dès la pre­mière écoute.

Ce savant mélange entre rock, rap et pop fonc­tionne à mer­veille en Alle­magne. Quelques mois après la créa­tion du groupe, en 2010, le pre­mier EP Ado­nis Max­imus sort, et ne passe pas inaperçu.

Immé­di­ate­ment caté­gorisé comme un des groupes les plus promet­teurs de la scène alle­mande (et pas unique­ment la scène rap), Kraftk­lub signe chez Uni­ver­sal et rejoint la cour des grands. Le pre­mier album, Mit K, (« Avec un K »), sort en 2012 et se classe directe­ment en tête des ventes dans le pays. Tournée inter­na­tionale et suc­cès sont au ren­dez-vous, à tel point que le groupe est nom­iné dans la caté­gorie « meilleur artiste alle­mand » aux MTV Europe Music Awards en 2012. Soit deux ans après sa création.

Le deux­ième album In Schwarz (« En noir ») sort en 2014, et reprend la même recette que celle util­isée deux ans aupar­a­vant. Mélodies joyeuses, rythmes entraî­nants, et paroles recher­chées. En effet, à la pre­mière écoute, les musiques de Kraftk­lub sem­blent totale­ment inno­centes, bon enfant et joyeuses, et on serait ten­té d’écouter leurs albums comme s’il s’agis­sait de com­pi­la­tions de hits d’été, mais il n’en est rien.

Dans le plus gros suc­cès du groupe, « Schüsse in die Luft », Felix Kum­mer (Bernd Bass) dénonce l’absence de réac­tion de la société alle­mande face à un monde mal en point, et se décrit en héros révo­lu­tion­naire que les gens ne com­pren­nent pas, abrutis par les infos. Le tout avec une mélodie des plus estivales :

Le dernier album de Kraftk­lub, Keine Nacht für Nie­mand (« Pas de nuit, pour per­son­ne »), sort en 2017. L’identité reste inchangée, tout comme la plu­ral­ité des thèmes abor­dés: la soli­tude, la dépres­sion, la dénon­ci­a­tion des con­di­tions de tra­vail dans le monde cap­i­tal­iste, le tout avec une ironie bien allemande.

« Hun­dert Jahre Vertragslaufzeit

Ich will ein Teil dieser Fir­ma sein

Nicht immer leicht, doch Strafe muss sein

Lass mich dein Sklave sein!“

(« Cent ans de con­trat, je veux faire par­tie de cette entre­prise. Pas tou­jours facile, mais je dois être puni, lais­sez-moi être votre esclave ! »)

Sans album depuis main­tenant trois ans, les fans ont pu se ras­sas­i­er çà et là avec des fea­tur­ings, notam­ment avec Max Rabbe, un célèbre bary­ton alle­mand (dernier titre en date, qui remonte à jan­vi­er 2020).

Un titre très expéri­men­tal qui annonce peut-être un pro­jet nova­teur de la part des mem­bres du groupe, poten­tiel pro­jet pour lequel les fans com­men­cent à s’impatienter.

En tout cas, si après les dix pre­miers Deutsche Qual­ität, le rap alle­mand ne vous est tou­jours pas fam­i­li­er, Kraftk­lub est le groupe tout indiqué pour s’initier à cette langue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 2 =

Droit d’auteur © In Da Klub Privacy Policy | Audioman par Catch Themes