« Oskur » : la balade amoureuse de Dinos

Taciturne arrive le 29 novembre prochain et Dinos continue de tenir en haleine ses fans avec un nouveau single clipé intitulé « Oskur ».

« L’une des plus belles chan­sons de ma car­rière ». Dinos sait com­ment manier les mots. Avec aisance et habileté. Ce nou­veau sin­gle issu de son sec­ond album à paraître, « Tac­i­turne », nous le prou­ve une nou­velle fois. À cœur ouvert comme si sou­vent, le pen­sion­naire de la cité des 4000 pro­pose une immer­sion dans ses pen­sées amoureuses. Un titre vibrant dans lequel il expose des sen­ti­ments et des faits contradictoires. 

« J’ai besoin d’elle, ouais, j’ai besoin d’fermer les yeux » 

Un besoin d’amour irré­press­ible, caché dans une per­son­nal­ité qu’il définit lui-même comme com­pliquée à appréci­er et à cerner. 

« J’avoue, pour aimer quelqu’un comme moi, il faut être fou » 

Une descrip­tion qui mène à penser qu’il est dif­fi­cile pour Dinos d’aimer sur le long terme. Le clip, réal­isé par Matthias Delabarre, met par­faite­ment en image cette dimen­sion : d’un mariage au beau milieu de son quarti­er à des pas­sages dans lesquels il se fait qua­si­ment « tor­tur­er », mon­tre une rela­tion plus com­pliquée qu’il n’y paraît au fil du temps. 

Ce morceau, bien que cal­i­bré pour pass­er en radio, apporte réelle­ment quelque chose et nous en apprend davan­tage sur l’artiste.

La touche Seezy

Com­ment ne pas men­tion­ner la nou­velle pro­duc­tion très effi­cace de Seezy, en forme olympique après avoir fourni de nom­breuses instru­men­tales de qual­ité à Vald pour son dernier album. Ici, c’est tout sim­ple­ment une boucle de gui­tare très entê­tante –qui donne ce côté balade- addi­tion­née à un ensem­ble de per­cus­sions qui rend le tout très dynamique. La con­nex­ion entre le pro­duc­teur d’Évry et Dinos est vrai­ment réussie. Le MC de la Courneuve arrive par­faite­ment à surfer sur la pro­duc­tion, entre mélodie auto-tunée sur le refrain et flow rap­pé très cadencé dans les cou­plets. Il passe encore un cap dans l’utilisation du vocodeur ou de l’auto-tune : les émo­tions passent sans fil­tre, le chant trans­porte réelle­ment l’auditeur… Une balade autom­nale pro­fonde et planante. 

« Tac­i­turne » n’a jamais été aus­si proche et Dinos con­tin­ue de dévoil­er le track­list­ing du pro­jet en descel­lant, chaque jour, de très courts extraits des morceaux. Des dif­férentes ver­sions de l’album, à cette façon très intéres­sante de dévoil­er les titres, la pro­mo­tion de « Tac­i­turne » est par­ti­c­ulière­ment bien pen­sée et donne vrai­ment de l’appétence pour le projet.

À not­er qu’il vient d’annoncer les pre­mières dates d’une nou­velle tournée à tra­vers la France, qui débutera en mars 2020. 

Auteur: Simon Jarnier

Rédacteur et responsable de la rubrique Spotlight. "J'ai un cerveau musclé dans un corps squelettique" (si tu as cette référence tu peux continuer ta lecture) et je suis totalement présent depuis le début du projet In Da Klub. Fan de rap depuis une bonne dizaine d'années, je cultive ma passion tous les jours afin de vous offrir les meilleurs articles/playlists et vidéos possibles. Le rap francophone dans toute sa splendeur est ma spécialité mais je ne me ferme pas à Kendrick, Travis ou autre Gunna. Sur ce, foncez sur le site découvrir toute sa richesse!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + dix-sept =

Droit d’auteur © In Da Klub Privacy Policy | Audioman par Catch Themes