SCH prend de la hauteur avec « Rooftop »

Le 29 novem­bre, SCH sur­prend et dévoile « Rooftop ». Très atten­du par les fans, ce 5e album intimiste est une oppor­tu­nité pour le rappeur mar­seil­lais de se livr­er et de ten­ter de nou­velles choses.

SCH se fai­sait plutôt désir­er depuis la sor­tie de « JVLIVS » en 2018. Mal­gré plusieurs clips et son morceau « Haut-stand­ing », dévoilé cet été, les fans attendaient le rappeur au tour­nant. Et ce n’est pas avec la suite de la trilo­gie « JVLIVS » que SCH a fait son grand retour mais bien avec un tout autre pro­jet inat­ten­du : « Rooftop ».

Le 29 novem­bre sort donc ce 5e opus, com­posé de 20 titres dont 2, « R.A.C » et « Ça ira », déjà disponibles depuis début novem­bre. Par­mi eux, des fea­tur­ings avec Nin­ho, déjà présent sur « JVLIVS », Gims, Rim’K, l’Italien Capo Paza, Soolk­ing ou encore Heuss L’enfoiré. Des col­lab­o­ra­tions toutes plus folles les unes que les autres.

Dans une inter­view pour Booska‑P, il con­fie « Rooftop c’est mon sas de décom­pres­sion ». Cet album est un moyen pour le rappeur d’Aubagne de s’es­say­er à tout ce qu’il n’avait pas pu se per­me­t­tre de faire musi­cale­ment aupar­a­vant. Notam­ment dans « JVLIVS », album assez sto­ry­telling dans lequel il incar­nait un per­son­nage solitaire.

Dans ce nou­veau pro­jet, plus per­son­nel, SCH rede­vient le Julien Schwarz­er (son vrai nom) de 26 ans, et n’hésite pas à abor­der des sujets très intimes comme ses liens avec sa famille et notam­ment la mort de son père, présente dès le pre­mier morceau « Cervelle » : « Bien avant l’hos­to, la mal­adie, la mort, j’ai plus r’vu mon padre ». Un besoin fort de se livr­er qu’on ressent tout le long de l’album et qui se mêle à la vio­lence, car­ac­téris­tique de la musique d’SCH. Reste donc pour ce dernier de con­tin­uer à répon­dre à son pub­lic, dans l’attente du Tôme 2 de « JVLIVS ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 2 =

Droit d’auteur © In Da Klub Privacy Policy | Audioman par Catch Themes