SINGLE: SILICONE, DOC OVG :

Ce lun­di 25 novem­bre, Doc OVG a pub­lié Sil­i­cone, le sec­ond extrait de sa nou­velle mix­tape 39–45, à paraître en fin de semaine. Le rappeur con­firme l’avancée du 667 sur le rap jeu français, tout en affir­mant son pro­pre style au sein du crew.

« 667 trop kil­lu pour les autres, sous MK c’est plus des pan­tins mais des hôtes »

Sur une prod très som­bre de DMILune, aux bass­es péné­trantes, le Doc OVG rappe avec sa sin­gu­lar­ité habituelle. Pas de gros mul­ti­syl­labiques, mais plutôt des flows tra­vail­lés et inno­vants, dans une atmo­sphère énig­ma­tique et noire pro­pre aux sonorités de la secte. Tou­jours entre égo-trip et théories du com­plot en tout genre, le rappeur du Mange­mort Squad se détache par ses punch­lines directes et sans détour. C’est cet aspect froid et effi­cace qui fait tout le charme de son art. De plus, l’instru lanci­nante de DMILune, déjà présent sur l’excellent Mode Sport (pre­mier extrait), vient appuy­er ses flows découpés et ses lyrics, pro­posant alors un titre à l’ambiance grave, presque mal­saine, mais ter­ri­ble­ment efficace. 

« Ils sont en décalage, per­son­ne n’a d’flow, négro j’me sens comme Poséi­don dans l’eau »

La 66secte est bel et bien en marche pour con­quérir ce rap jeu. Tout comme ses autres mem­bres, Doc OVG ne déroge pas à la règle: il fait par­tie de ces artistes rap des plus créat­ifs et actuel. L’on attend avec impa­tience sa mix­tape 39–45, et tout par­ti­c­ulière­ment le fea­tur­ing à paraître avec Freeze Corleone.

Auteur: Arthur Morais

Rédacteur pour In Da Klub. Passionné de musique, j'écris ici pour partager mes goûts et ressentis, notamment à propos du rap français. Je m'intéresse particulièrement à la culture Hip-Hop et à son histoire/développement, à travers le temps et les styles musicaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − 5 =

Droit d’auteur © In Da Klub Privacy Policy | Audioman par Catch Themes