Heuss L’Enfoiré x Vald (Horizon Vertical) : un projet commun inattendu

Heuss L’En­foiré et Vald vien­nent de nous offrir un pro­jet com­mun, Hori­zon Ver­ti­cal, qui n’a été que peu teasé par les deux artistes. 

L’an­nonce a sobre­ment été faite sur leurs réseaux soci­aux, avec la date de sor­tie indiquée et un site web pour pré­com­man­der l’al­bum, accom­pa­g­né d’une pochette et d’un tee-shirt col­lec­tor. Vald n’é­tait pas tout à fait absent de l’ac­tu avec la sor­tie de « Gota­ga », pour la pre­mière mix­tape d’Ech­e­lons Records, et son récent fea­tur­ing clipé sur l’al­bum de Koba La D, « Pas de Reine ». Certes Heuss avait récem­ment invité Vald pour un feat, mais le moins qu’on puisse dire est qu’on pou­vait dif­fi­cile­ment prévoir un pro­jet com­mun entre les deux artistes.

Un projet plein d’enjeux

On ne sait pas trop com­ment ni pourquoi. Mais après la sor­tie de la mix­tape Ech­e­lons Vol1, les deux rappeurs parisiens nous ont teasé la sor­tie d’un pro­jet com­mun. Sur­prise : les com­mu­nautés de Vald et d’Heuss l’Enfoiré s’attendaient à un retour de leur artiste favori, mais pas de la sorte. On pou­vait en effet plus prévoir un pro­jet indi­vidu­el pour chacun.

Le dernier pro­jet en date des deux artistes remonte au 11 octo­bre 2019 pour Vald, avec Ce Monde est Cru­el. Pour Heuss, il s’agit de l’al­bum En Esprit sor­ti en jan­vi­er 2019. Après le flop com­mer­cial de Ce Monde Est Cru­el et l’é­ti­quette de très bon pre­mier album pour En Esprit, il y avait claire­ment un enjeu pour chaque rappeur. Pour Vald celui de trou­ver un nou­veau souf­fle dans le rap, car on sen­tait qu’il pui­sait dans ses dernières sources d’inspiration avec son dernier album. Du côté de Heuss l’Enfoiré, il s’agissait de con­firmer après un pre­mier album qui a fait son suc­cès. À not­er que sur le dernier pro­jet de Heuss, Vald était déjà présent sur le fea­tur­ing, « l’Ad­di­tion ».

Image du clip offi­ciel de l’Ad­di­tion, source rapunchline.fr

Quoi de mieux que la ren­con­tre entre un faiseur de tubes comme Heuss (« En Esprit », « Khap­ta » ou « Aris­to­crate. »)  et l’u­nivers si par­ti­c­uli­er de Vald?

4 clips, 4 univers et un album varié

Peu de temps après l’annonce d’Hori­zon Ver­ti­cal  ne sont pas sor­tis un, mais deux clips. Un sur la chaîne Youtube d’Heuss L’Enfoiré ( « Matrixé ») et un sur celle de Vald (« Guc­cis­si­ma »). De quoi dou­ble­ment ravir les fans.

« Matrixé » est un clip plutôt sim­ple avec beau­coup de jeux de caméras de lumière, peu scé­nar­isé, pour un morceau très rap­pé; quand « Guc­cis­si­ma » est un son d’amour, joyeux mais dont le clip qui met en scène les deux rappeurs parisiens se bat­tant pour une femme, finis­sant tous les 2 morts. Il y a juste­ment un réel effort de scé­nar­i­sa­tion, avec pour objec­tif de faire en sorte que le clip sem­ble être extrait d’un film ou d’une série. Le prin­ci­pal point posi­tif est que les morceaux sont glob­ale­ment très dif­férents, et très entrainants à leur manière.

Mais ce n’est pas tout ! Les deux rappeurs ont aus­si décidé de ressor­tir un clip par chaîne au moment de la sor­tie d’Hori­zon Ver­ti­cal . « Roy­al Cheese » pour Vald et « Mau­vais » chez Heuss L’enfoiré. On retrou­ve un clip fan­tas­tique sur la chaîne de Vald, à son image. Du côté d’Heuss, c’est plutôt un clip où on peut voir des mau­vais garçons en affaires. Encore une fois, ces deux morceaux se démar­quent beau­coup des deux précédents.

Pour le reste de l’album, pas de prise de risque par­ti­c­ulière. Ce qui fait la force de ce duo, le temps d’un pro­jet, c’est qu’on n’a pas l’impression que ce soit une série de fea­tur­ing. Le pro­jet est plein de sens, il n’est pas rare d’entendre des backs de Vald lorsqu’Heuss est en train de rap­per son cou­plet. L’exemple le plus fla­grant de leur com­plic­ité est le refrain avec des pass-pass sur « Roy­al Cheese ».

Le clip offi­ciel de « Roy­al Cheese », disponible sur la chaîne YouTube de Vald

Les deux sont très com­plé­men­taires. Heuss rajoute ce côté rap un peu plus énervé et franc qui se marie bien aux punch­lines pleines de sens de Vald. La présence du pre­mier donne du relief à la voix du sec­ond, on se lasse moins des voix de l’un ou de l’autre, et l’un des deux ramèn­era tou­jours de la fraîcheur ou un coup de punch aux morceaux.

Une bonne alchimie certes, mais pas de fusion complète

Hon­nête­ment, je m’attendais à ce que Vald ren­tre beau­coup plus dans l’univers d’Heuss l’En­foiré et inverse­ment. Mais il n’y a pas eu cette fusion atten­due, Heuss s’est bien sou­vent con­tenté de par­ler de femmes, d’argent, de pou­voir et Vald de toutes sortes de théories du com­plot et de dénon­ci­a­tion socié­tale comme à son habi­tude. Au niveau du dis­cours tenu, on assiste à un Ce Monde est Cru­el 2.0, à peu de choses près. La manière de rap­per est certes plus agres­sive, mais aucun n’est vrai­ment allé au-delà de ce qu’il ferait d’habitude, en repous­sant com­plète­ment ses limites.

Atten­tion, Hori­zon Ver­ti­cal reste un très bon album. Mais avec deux rappeurs aus­si côtés, on s’attendait à mieux, on s’attend tou­jours à mieux. Il y en a pour tous les goûts ou presque, les sons ne se répè­tent pas et les flows sont très var­iés. On sent surtout que c’était un album fait naturelle­ment, que rien n’a été for­cé entre les deux artistes ; la com­plic­ité se fait sen­tir. Et cet album va servir de renou­veau aux deux artistes qui auraient pu tomber dans un épuise­ment de leur inspi­ra­tion. En fait, il ne s’ag­it ni plus ni moins qu’un album fait entre amis, par pur plaisir de collaborer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 1 =

Droit d’auteur © In Da Klub Privacy Policy | Audioman par Catch Themes