Caballero & JeanJass : retour aux sources

Le 10 avril 2020, le duo belge Caballero & Jean­Jass est venu enflam­mer le con­fine­ment de toute la sphère rapologique. La 3ème sai­son d »  »High & Fines Herbes », leur fameuse émis­sion dédiée à la cui­sine, a abouti sur une mix­tape éponyme.Un pro­jet reprenant les « 3B »:

1er B : Les Bons Potes

 Cette mix­tape, représente bien plus que la qual­ité en terme de punchs et de tech­nique dont elle fait preuve. Il s’ag­it d’un pro­jet entre potes. En ce sens, tous les guests présents sur la mix­tape sont des con­nais­sances proches du duo.

Crédit pho­to : YouTube

Que ce soit les fea­tur­ings intem­porels comme Roméo ElvisSen­amo et Lomepal ; ou les plus incon­grus comme Oxmo Puc­ci­no, l’Em­peureur Alkpote, et même le Roi Heenok.

Un bon moyen ici de mélanger dif­férents styles pro­pres à chaque artiste. Un réel melt­ing pot !

2e B : La Bonne Beuh

Les deux Belges ne le cachent pas, ils fument beau­coup. C’est donc sans sur­prise que le thème du cannabis revient en force sur ce pro­jet. Beau­coup d’al­lu­sions au chan­vre transparais­sent, allu­sions plus ou moins fines.

« Je fête l’Aïd (owh), je fête Noël (owh), je fête le 420 (owh) » — Jean­Jass, « Flash »

 

« J’en roule un pre­mier quand j’ai pas som­meil, j’en roule un deux­ième quand j’ai pas sommeil
Je mets toute la pochette dans le troisième, ma fumée rejoint le ciel, j’en roule un gros sur le balcon
J’ai mon cen­dri­er géant, j’ai tou­jours un peu d’cons »
J’al­lume une dyna­mite, j’avais promis d’ar­rêter, ma weed bien­tôt en vente, j’ai pas fini de l’al­laiter » — Rim’k, « Yellow »

 

« J’ef­frite la drogue, je roule la drogue, j’al­lume la drogue, je fume la drogue
J’ef­file la drogue, il m’faut de la drogue, qui a de la drogue ? J’achète de la drogue » — Jean­Jass, « Skit-Eulz »

3e B : Les Bonnes punchlines

Caballero & Jean­Jass sont bien con­nu pour une chose : leur plume. Leur manière de toast­er n’a rien de for­cé­ment remar­quable hormis peut-être la voix chan­ton­nante de Caba. Ce qui car­ac­térise par­faite­ment ce duo, c’est l’o­rig­i­nal­ité et les références à la pop cul­ture présentes dans leurs textes.

« Gen­til comme Super­man, riche comme Lex Luthor » — Caballero, « Flash »

« J’mets mon Chavrou dans la chat­te d’avion d’chas­se, ouais, j’avoue, c’est nor­mal que tu sois jaloux » — Caballero, « Pro­fondeurs Part II »

Jonglant donc entre humour et sérieux, le duo démon­tre donc qu’il sait livr­er des bangers de qual­ité, si c’é­tait encore à prouver.

Tout ceci sans compter les inter­ven­tions du Roi Heenok, qui s’avèrent plus mythiques les unes que les autres.

En somme, la mix­tape est orig­i­nale et chargée en qual­ité. Ce pro­jet, aus­si atten­du que le retour de l’émis­sion, est donc une franche réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 1 =

Droit d’auteur © In Da Klub Privacy Policy | Audioman par Catch Themes