[Spotlight US] — Reason, le rookie de TDE

Top Dawg Enter­taine­ment (TDE), un des meilleurs labels améri­cains à mon sens, a sor­ti l’al­bum New Begin­nings du rappeur Rea­son ven­dre­di 9 octo­bre. Ce pre­mier pro­jet est tout sim­ple­ment mag­nifique : l’oc­ca­sion de vous retrac­er le par­cours de l’artiste de Car­son (Cal­i­fornie) et de vous par­ler de TDE, un label majeur de l’in­dus­trie.

Robert Lee Gill Jr. ou plus pré­cisé­ment Rea­son, est né le 21 sep­tem­bre 1990 dans la zone de South Cen­tral à Los Ange­les. Ce quarti­er frontal­ier de Comp­ton et de Long Beach est très con­nu pour son pont, présent dans GTA San Andreas (là où se trou­ve la mai­son de CJ (Carl John­son) pour les con­nais­seurs). Il a con­nu l’en­fer sur terre, « la rue, la vraie » comme on dit, et cela se perçoit dans tous les sons qu’il écrit. On ressent l’empreinte des guer­res de gangs­du côté des Crips ou de la vente de drogues, busi­ness qu’il a beau­coup expéri­men­té. Ce qu’il exprime d’ailleurs dans le poignant et très per­son­nel « The Soul », pre­mier morceau qu’il a sor­ti sous TDE, qui en dit long sur ses galères per­son­nelles.

Came from the bot­tom, so of course I’m appre­hen­sive of Top
Grew up with Crips, of course I’m appre­hen­sive of Rock
Feel I’m the great­est, of course I’m appre­hen­sive of Dot

De la rue à New Beginnings 

Drogues, guerre, pau­vreté et j’en passe : Rea­son a tout con­nu et n’a pas vrai­ment eu de répit. Son frère a même dû lui prêter 500 dol­lars pour com­mencer la musique, et le rappeur a avoué que si cela n’é­tait pas arrivé, il aurait aban­don­né son rêve de rap­per. Néan­moins, il a démé­nagé du pire endroit pos­si­ble : Car­son, pas­sant de South Cen­tral, où les sor­ties étaient impos­si­bles sous peine de finir dans le caniveau, à Del Amo, où il a décou­vert ce qu’é­tait une vie nor­male. C’est à ce moment pré­cis qu’il se tourne vers le rap. Grâce aux liens qu’il s’est faits à South Cen­tral, il ren­con­tre Ab-Soul, un des lead­ers de TDE qui fait par­tie du groupe Black Hip­py avec Kendrick Lamar, School­boy Q et Jay Rock. C’est grâce a lui qu’il ren­con­tre le grand patron du label indépen­dant : Antho­ny « Top Dawg » Tiffith. Rea­son explique tout cela dans son morceau « The Soul », qui sort juste après sa sig­na­ture dans le label.

Juste après la sor­tie de ce son, Rea­son est invité sur « Sea­sons », le 12ème track de l’al­bum Black Pan­ther (B.O du film du même nom) de K‑Dot, sur lequel il col­la­bore avec Mozzy et Sja­va. Encore une mas­ter­class pour le rappeur à la voix si par­ti­c­ulière. L’o­pus est cer­ti­fié disque de pla­tine aux États-Unis, mais aus­si disque d’or en France, ce qui est assez rare pour un album de rap améri­cain. Le morceau de Rea­son passe, lui, un peu inaperçu, com­paré à « All the Stars » ou encore « King’s Dead ». En revanche, le son est tout à fait dans le thème du film et Rea­son nous mon­tre toute sa tech­nique.

Il sort sa pre­mière mix­tape There You Have It  en sep­tem­bre 2018, qui est en fait un re-upload puisqu’il l’avait déjà sor­tie sur Sound­cloud. Grâce à elle, Rea­son par­ti­ra en tournée partout dans le monde avec son col­lègue de TDE: Jay Rock. Par la suite, il sera invité dans le très réus­si album Revenge of the Dream­ers III de Dreamville sur le morceau « Revenge » avec, entre autres, EARTHGANG, d’où la con­nex­ion entre les rappeurs d’At­lanta et celui de L.A. pour l’al­bum de ce dernier. Il a énor­mé­ment été influ­encé par ce duo dont cer­tains sons ont des instru­men­tales assez far­felues comme, par exem­ple, « Sto­ries I For­got », qui rap­pel­lent très forte­ment les prods sur les albums d’EARTHGANG. C’est pour cela que New Begin­nings est un pro­jet vrai­ment incroy­able, avec des fea­tur­ings mag­iques, comme ceux avec son men­tor Ab-Soul ou encore J.I.D. et Isa­iah Rashaad. Un pro­jet très pro­fond, qui mar­quera selon lui l’ex­plo­sion de sa musique, comme il le dit en intro­duc­tion dans « Some­thing More ».

Made a mil, not enough until I’m Ghost whip­pin » in a Rolls
Slid­ing down the road with some hoes, and I need
Mo » mon­ey, mo » bread, I can’t loaf, nig­ga

Il s’ag­it d’un pro­jet com­plet, dont on ne se lasse pas. Ne pas l’é­couter de bout en bout serait une grosse erreur, car les morceaux s’en­chaî­nent par­faite­ment : on ressent le tra­vail d’Antho­ny Tiffith qui, en le sig­nant, a libéré l’ex­pres­sion artis­tique de Rea­son, ce qui aide en général les artistes à se dévelop­per sous la ban­nière de TDE.

TDE et Reason : l’alchimie parfaite

TDE est devenu un des plus gros labels améri­cain, au même titre qu’After­math Enter­taine­ment, Death Row Records ou encore Def Jam Record­ings. D’une part pour les artistes qui ont signé chez eux, qui ne sont que des gros noms : Kendrick Lamar, ScHool­boy Q, Jay Rock ou encore Ab-Soul pour les piliers de ce label. Et d’autre part pour avoir fait décou­vrir de nou­veaux artistes : Sir, SZA, Zacari, Isa­iah Rashaad et bien évidem­ment Rea­son.

Sous la ban­nière de TDE, Zacari a par­ticipé à l’un des meilleurs sons de DAMN, l’al­bum de K‑Dot, avec « Love », cer­ti­fié qua­tre fois pla­tine aux Etats-Unis. SZA, elle, a sor­ti un des meilleurs albums de 2017 : CTRL. Sir est en pleine explo­sion après un album très réus­si, il est passé dans un Col­ors Show avec la grande Ali­cia Keys. Quant à Isa­iah Rashad, il a été adoubé par tout le monde et son prochain album fera sans doute un car­ton.

Rea­son est lui en pleine ascen­sion : le rappeur de 30 ans fait par­ler de lui à tra­vers d’ex­cel­lents albums. Notam­ment le dernier, mag­nifique et par­faite­ment dans l’e­sprit du label, porté par la voix rauque du rappeur, qui se marie par­faite­ment avec les autres cadors du TDE. Il est bien un incu­ba­teur de tal­ents très impor­tant. J’ai d’ailleurs vrai­ment hâte de voir leur prochaine sig­na­ture, car avec un Top Dawg aus­si exigeant, il s’a­gi­ra à coup sûr d’un rappeur avec un poten­tiel sans lim­ites. En atten­dant, il faut absol­u­ment stream­er cet artiste qui va faire par­ler de lui dans les prochaines années.

Rea­son est effec­tive­ment le rook­ie de ce label et porte fière­ment les valeurs de TDE. Avec un poten­tiel infi­ni, son pas­sif et sa voix créent une atmo­sphère, nous font ren­tr­er dans un univers très som­bre dans lequel nous ne pou­vons que plain­dre et savour­er sa vision du monde. Rea­son con­tin­uera à explos­er, c’est cer­tain. Grâce à cela, TDE prend encore plus d’am­pleur pour devenir le meilleur label US, ou du moins le meilleur label indépen­dant. 

Erwan Hacquin

Auteur: Erwan Hacquin

Rédacteur pour In Da Klub. Nouvel arrivant, fan de rap US mais aussi de FR depuis le collège, je m'y suis mis à fond depuis 5 ans et rien ne peut m'échapper. Adepte des concerts avec plus de 1000 vidéos stockées prête à être partager et toujours là pour turn up ! Deezer: Erwanhcqn Twitter : @Erwan Hacquin ScHoolboy Q for president

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × trois =

Droit d’auteur © In Da Klub Privacy Policy | Audioman par Catch Themes